Quelques  conseils

 

PREMIER CONSEIL

Dans la cosmétique "homemade", DIY (do it yourself), une règle absolue: hygiène, encore hygiène et toujours hygiène . Votre plan de travail, vos instruments, vos pots, vos contenants, vos mains, tout, absolument tout doit être désinfecté. Vous travaillerez souvent avec des émulsions, donc avec une phase aqueuse qui se prête aisément et rapidement à la contamination bactérienne. 

 

SECOND CONSEIL

Si vous utilisez des huiles essentielles, faites très attention. Mal utilisées, elles peuvent être terriblement dangereuses. Leur utilisation ne s'improvise pas et n'hésitez pas à consulter des spécialistes. 

 

Les huiles et beurres

 

Je vous aiderai à  les choisir adaptés à votre peau car ils sont déjà un soin à eux seuls. Il faut que les huiles soient issues d'oléagineux, vierges et de 1ère pression à froid, voire bio.

Les conserver dans du verre, au sec et au sombre et les plus fragiles au réfrigérateur.

Les hydrolats

 

Adaptés à votre peau, ils sont  d'excellents ingrédents. Les produits du commerce utilisent principalement de l'eau (vérifiez les étiquettes, la liste commence par "Aqua").

Attention aux contrefaçons: vérifiez qu'il s'agit bien d'une eau florale et non de  "l'arôme".

Les conservateurs​

 

Point très important car un produit  fait maison contenant une phase aqueuse est sensible à la contamination bactérienne. Il existe des conservateurs d'origine naturelle efficaces .

Pour les produits sans phase aqueuse, comme les baumes,  de la Vitamine E ou de l'huile de germes de blé suffira à éviter le rancissement.

Les émulsifiants

 

L'émulsifiant est l'ingrédient qui permettra de rendre miscibles entre elles les phases aqueuse et huileuse.

.

Selon leur dose et la combinaison avec des co-émulsifiants, il donnera à vos réalisations une texture plus ou moins onctueuse.